FONCTIONNEMENT
Imprimer cet article logo imprimer

 

Séance à AlbanLe travail de l’association repose sur un partenariat étroit avec les localités desservies.

Dans chaque point de projection, un organisme (le plus souvent, une autre association) est le "relais" de Cinécran 81. Une personne assume généralement la tâche de correspondant local, qui exige disponibilité et motivation : elle choisit le film qui sera projeté, diffuse le matériel de communication (affiches, dépliants-programmes), transmet les informations, ouvre et prépare la salle pour les séances...

Il est de règle que la commune prenne également sa part, en mettant à disposition un lieu de projection adapté et en versant une subvention annuelle.

Cette double collaboration des localités est indispensable pour assurer la continuité de l’activité du circuit.
 

Non moins nécessaire est le soutien départemental, afin que des séances puissent être régulièrement proposées à tous sans avoir l’unique souci de l’équilibre financier. Depuis les origines, c’est l’engagement constant du Conseil général du Tarn qui a permis à Cinécran 81 de mener cette action s’apparentant à une mission d’intérêt public.
 

Statutairement, l’association est gérée par un conseil d’administration élu par l’assemblée générale des adhérents et, au quotidien, par un Bureau élu par le conseil d’administration en son sein. La présidente de Cinécran 81 est Cathy Pistre.
 

La partie technique du travail repose sur une équipe salariée, composée de deux opérateurs-projectionnistes (Pierre Radua et Arnaud Revellat) et deux coordinateurs (Virginie Guillot pour la partie administrative et comptable et Benjamin Untereiner pour le volet programmation et communication).